Sujets corrigés des concours à télécharger en pdf!

EXEMPLE DE QUESTION DU TEST D’ACCES A LA PREPARATION AU CONCOURS D’ANIMATEUR TERRITORIAL DE 2EME CLASSE.

1-Mettez les verbes entre parenthèses à la forme qui convient.


Pour bien démarrer leur journée, il est important que les enfants (avoir)……………. pris un petit déjeuner équilibré.
Si j’en ai la possibilité, l’an prochain, je (travailler) ………………………….. avec les seniors.
Si j’en (avoir)……………… la possibilité, je changerais de secteur géographique.
Il a (subir) ………………………. de nombreuses difficultés, mais il a quand même (réussir) …………………….. ses examens.
Il est indispensable qu’il (aller) …………………… davantage au-devant des enfants.
« Monsieur Durant est absent, il vous (rappeler)…………………….. demain. »
Nous (trouver)……………. notre route, même s’ils ne nous avaient pas donné d’indications.
Ces activités, il me semble que nous les avons déjà (effectuer) ………………………………. avec ce groupe.
Elles se sont (transmettre) …………………… toutes les informations importantes.

CORRECTION
Pour bien démarrer leur journée, il est important que les enfants aient pris un petit déjeuner équilibré.
Si j’en ai la possibilité, l’an prochain, je travaillerai avec les seniors.
Si j’en avais la possibilité, je changerais de secteur géographique.
Il a subi de nombreuses difficultés, mais il a quand même réussi ses examens.
Il est indispensable qu’il aille davantage au-devant des enfants.
« Monsieur Durant est absent, il vous rappellera demain. »
Nous aurions trouvé notre route, même s’ils ne nous avaient pas donné d’indications.
Ces activités, il me semble que nous les avons déjà effectuées avec ce groupe.
Elles se sont transmis toutes les informations importantes.


2- Qu’est-ce qu’un projet pédagogique ?


Réponse :
Il est l'application directe du projet éducatif, (il ne peut y avoir de projet pédagogique sans projet éducatif) et s'appuie sur des constats. Il applique les valeurs éducatives à un cadre spécifique (il est spécifique à un lieu).
Suite à ces constats, le projet pédagogique définit des objectifs (pédagogiques ou généraux) qui pourront être évalués et mesurés.
Le projet pédagogique est élaboré par l'équipe de direction du séjour en concertation avec l'équipe d'animation.
Il intègre les éléments suivants :
• Les grandes lignes du projet éducatif.
• Les caractéristiques précises du lieu
• Les moyens mis en oeuvre
• Les besoins du public accueilli
• Le fonctionnement du séjour
• le rôle de chacun
• Les objectifs pédagogiques
• Les démarches pédagogiques
• Les moyens d'évaluation du séjour
• Les grandes lignes du projet d'animation.

CNFPT

3-Quelles sont les différentes formes d’accueils collectifs de mineurs (ACM) ?

Réponse :
Il existe sept formes d’accueils collectifs de mineurs : l’accueil de loisirs, l’accueil de jeunes, le séjour de vacances, le séjour court, le séjour spécifique, le séjour de vacances dans une famille, l’accueil de scoutisme.

4- Lors d’un entretien d’intégration d’un stagiaire en cours d’obtention du BAFA, vous souhaitez lui préciser les difficultés susceptibles d’être rencontrées par un animateur inexpérimenté face à un public d’adolescents, afin qu’il s’y sente préparé. A votre avis, quelles sont-elles ?

CNFPT 1ère Couronne –Service Préparations concours et examens professionnels 13
A l’appréciation du correcteur. Propositions de réponse :
La difficulté la plus fréquente est celle de la motivation des adolescents. Le manque de motivation risque de faire échouer une activité basée sur l’implication et la participation de tous.
Le phénomène de clan peut également constituer un obstacle et créer des inimitiés au sein du groupe.
La critique systématique, voire, l’agressivité peuvent quelquefois être exercées vis-à-vis d’un animateur qui, malgré sa jeunesse, sera souvent perçu comme un représentant du monde des adultes ou de l’institution.
A l’inverse, la tentation d’une trop grande proximité, facilitée par une proximité d’âge avec le public, peut empêcher un animateur de garder la main sur son activité et son groupe.


5- L’une des membres de votre équipe d’animation a tendance à créer des liens de socialisation qui dépassent le cadre professionnel avec les adolescents dont elle a la charge (échange de numéros de téléphone, socialisation à l’extérieur du lieu de travail…). Vous lui en avez déjà fait la remarque de manière informelle mais elle vous a répondu qu’elle pensait très important qu’une relation affective se crée afin que la confiance s’instaure. Que pensez-vous important de lui dire lors d’un entretien de cadrage pour éviter que cette situation dégénère?


Je lui rappellerais que nous avons déjà évoqué la question de manière informelle à plusieurs reprises. Je reformulerais ses réponses sur l’importance de l’instauration d’un lien de confiance en lui confirmant qu’il s’agit bien d’un objectif mais en soulignant que la confiance ne requiert pas forcément l’existence d’un lien affectif. J’ajouterais que l’absence de lien affectif ne signifie pas forcément l’indifférence et que s’il est difficile et peu souhaitable de bannir totalement l’affectif de l’activité professionnel, il est cependant difficile d’éviter les dérapages s’il s’agit du seul canal de communication avec l’autre.
Je lui demanderais donc de manière formelle de ne pas considérer son public d’adolescents comme une source de socialisation.


6- Quelles qualités attendez-vous d’un animateur(trice) ?

Il semble important que l’animateur possède une connaissance théorique et pratique du type de public auquel il s’adresse. Cette connaissance doit inclure les problématiques spécifiques auxquelles ce public est confronté (tendance aux conduites addictives chez l’adolescent, risque de mort sociale chez la personne âgée, …).
En outre, un bon animateur devra être réactif face à l’imprévu et faire preuve d’inventivité pour proposer de nouvelles solutions.
Ensuite, il serait souhaitable que l’animateur trace une ligne précise entre sa vie personnelle et sa vie professionnelle.
Enfin, il est indispensable qu’un animateur ait le goût et l’habitude de travailler en équipe, condition nécessaire au bon fonctionnement du projet pédagogique de la structure pour laquelle il travaille.