Sujets corrigés des concours à télécharger en pdf!

L’épreuve d’entretien collectif Zara


Cette épreuve orale consiste à vous mettre dans la peau d’un personnage que l’on vous aura
attribué. Préparée individuellement, elle réunit un groupe de trois à cinq candidats en situation
de réunion de travail.

Nos conseils pour réussir l’épreuve
Le candidat efficace au sein d’un groupe, celui donc dont seront positivement relevés le
comportement et la façon d’être, sera celui présentant la conjugaison des capacités suivantes :

1. L’écoute
Invités à « jouer à l’entreprise », les candidats appelés à être distingués seront ceux perçus
comme étant dotés des qualités constitutives du bon cadre ou dirigeant d’entreprise. Une
entreprise ou une organisation repose de plus en plus sur le caractère collectif des décisions
et la capacité des dirigeants à écouter leurs collaborateurs et échanger avec eux avant de
prendre des décisions.

Par voie de conséquence, le « bon » candidat sera celui qui, au sein d’un groupe, saura
ostensiblement montrer qu’il sait se mettre à l’écoute des autres membres du groupe.
Il manifestera cette aptitude à l’écoute par la mise en pratique de « l’écoute active ». Cette
méthode consiste à réellement chercher, de façon constructive, à absorber ce que disent
ou transmettent les autres et à adopter une posture qui leur fasse comprendre que vous les
écoutez vraiment.

2. La participation
Pour autant, le candidat appelé à être distingué devra également prendre part aux discussions
du groupe, donc intervenir à bon escient. Sa posture doit être tout à la fois faite d’écoute et
d’implication, de silences et de prises de parole mesurées. Il devra, par ses interventions, faire
apprécier sa présence et sa contribution à l’avancement du groupe.

3. L’expression orale
Les membres des jurys des entretiens de groupe sont vigilants quant à la qualité de l’expression orale. Cela signifie que vous devez être attentif à la formulation de vos phrases, ce qui sous-entend que vous effectuiez des phrases, et aux mots que vous employez, comme dans le cadre d’une conversation professionnelle par exemple. Vous éviterez donc les mots trop familiers (« boîte » au lieu d’entreprise) et les mots issus du vocabulaire « jeune », comme « top », « trop bien », de nature à heurter défavorablement les oreilles de membres de votre jury.

4. L’esprit de construction
Même si le travail de groupe qui vous est demandé présente, compte notamment tenu du temps qui vous est imparti, un certain caractère d’artificialité, vous devez jouer le jeu. Jouer le jeu signifie être positif, vous mettre réellement dans le rôle attendu de vous et penser « solutions ». Ne faites surtout pas partie de ceux qui ne voient que des obstacles ou des impossibilités pour mener à bien la mission confiée. Même si des difficultés existent, vous devez les évoquer pour produire des solutions les surmontant. Votre « qualification » passera par là, par votre aptitude à être « solutions minded ».

5. L’esprit d’organisation
C’est par la mise en oeuvre d’un esprit d’organisation et de synthèse que s’illustrera un bon candidat. Composé d’individus ne se connaissant pas mais rivaux, appelé à traiter ou résoudre une question ou un problème en un temps limité, un groupe sera collectivement jugé à son aptitude à atteindre les objectifs lui étant assignés. La réussite du groupe passera fondamentalement par sa capacité à s’organiser.
Les organisateurs de l’épreuve apprécieront donc tout particulièrement les candidats dotés d’un bon sens de l’organisation, c’est-à-dire capable de faire travailler et progresser le groupe en produisant une méthode de travail. Dernier point : pensez à rappeler une fois ou deux le temps restant ! Cela montre que vous êtes bien organisé.

6. L’esprit de synthèse
Devant produire un résultat en un temps limité, le groupe dont vous ferez partie sera collectivement jugé sur l’atteinte ou pas de ce résultat.
Partant, les bons candidats seront ceux aptes à faire avancer le groupe tout en maîtrisant le temps et son écoulement, à lui faire produire des bilans d’étape et à le faire aboutir à une solution.
Plus que des interventions fréquentes, les vôtres seront d’autant plus appréciées qu’elles viseront à faire le point sur ce qui vient d’être dit par le groupe, effectueront des synthèses ponctuelles et évoqueront les différentes dimensions de la question suivante à faire traiter par le groupe.