Sujets corrigés des concours à télécharger en pdf!

Concours sous-officiers gendarmerie FOIRE AUX QUESTIONS


1/ Comment puis-je savoir quand un recrutement au concours de sous-officier est ouvert ? 
Un arrêté d'ouverture des concours est publié au journal officiel. Les dates d'ouverture des sessions de concours de sous-officier seront en outre signalées sur www.lagendarmerierecrute.fr. Tout au long de l'année, vous pouvez vous rapprocher de la brigade de gendarmerie la plus proche de votre domicile ou du Centre d'Information et de Recrutement de votre région (rubrique Près de chez vous).

2/ Je ne suis pas titulaire du baccalauréat et désire postuler à un concours de sous-officier de gendarmerie, comment dois-je faire ? 
Vous pouvez passer le 2ème concours (voie interne) uniquement si vous êtes soit gendarme adjoint volontaire(ayant un an de service au 1er janvier de l'année du concours et titulaire du DGA), ou adjoint de sécurité de la police nationale (ayant un an d'ancienneté au 1er janvier de l'année du concours), ou militaire des autres armées (ayant 4 ans d'ancienneté au 1er janvier de l'année du concours) en position d'activité le jour des épreuves d'admissibilité, ou réserviste de la gendarmerie nationale.

3/ Âgé de 35 ans et 7 jours révolus au 1er janvier de l'année du concours de sous-officier, pourraisje m'inscrire ? 
Quelle sera la suite donnée à mon inscription ? Votre candidature ne pourra être retenue puisque vous devez être agé de 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours.

4/ Inscrit à un concours de sous-officier de gendarmerie, puis-je connaître le nombre de postes ouverts au titre de l'année où je postule ?
Le nombre de postes ouverts est défini par un arrêté du ministère de l'intérieur publié au journal officiel et communiqué sur le site www.lagendarmerierecrute.fr avant les épreuves d'admissibilité.

5/ A quoi correspond le numéro d'identifiant défense ? 
Le numéro d'identifiant défense est un numéro à 10 chiffres attribué à chacun au moment du recensement par un organisme du service national.

6/ Où puis-je le trouver ? 
Ce numéro est précisé dans tous les documents reçus d'un organisme du service national comme par exemple le certificat de JAPD ou JDC. La personne qui n'a plus l'identifiant défense doit le réclamer directement à l'organisme du service national dont elle dépend en précisant l'état civil complet : nom, tous les prénoms dans l'ordre de l'état civil, les date et lieu de naissance, les adresses entre 17 et 22 ans, l'adresse postale actuelle, éventuellement le numéro de téléphone.

7/ Je compte déménager dans l'année, qui dois-je informer de mon changement d'adresse ? 
Pendant la période des inscriptions, vous pourrez rectifier tout changement de situation vous concernant sur le site internet des inscriptions, ou par courrier si vous aviez fait le choix d'envoyer un dossier de candidature. Après la clôture des inscriptions, vous devez informer par courrier le centre de sélection et de concours désigné lors de votre inscription de tout changement de situation.

8/ Je viens d'obtenir mon baccalauréat mais je ne détiens pas encore mon diplôme, puis-je m'inscrire au concours de sous-officier de gendarmerie « 1er concours » ? 
Vous pouvez vous inscrire au 1er concours, mais vous devrez être en mesure de justifier de la détention du baccalauréat par tout moyen (relevé de notes, photocopie du diplôme), à l'issue des résultats d'admissibilité.

9/ Je suis militaire d'une arme autre que la gendarmerie et mon contrat se termine avant la date de la première épreuve du concours de sous-officier de gendarmerie « 2ème concours ». Puis-je quand même m'inscrire à ce concours ?
 Non, pour passer le 2ème concours, vous devez au 1er janvier de l'année du concours, compter 4 ans d'ancienneté et être en position d'activité le jour des épreuves d'admissibilité.

10 / Je suis réserviste de la gendarmerie après avoir signé un engagement à servir dans la réserve (ESR). A ce titre, je n'ai pas encore été appelé à effectuer une journée de réserve. Puis-je m'inscrire au concours de sous-officier de gendarmerie au titre du « 2ème concours » ? 
Vous pouvez vous inscrire au 2ème concours dès la signature de votre engagement à servir.

11/ Je suis militaire du corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale. Pourrais-je postuler au concours de sous-officier de la gendarmerie au titre du « 2ème concours » ? Vous ne pourrez pas passer le 2ème concours, car appartenant déjà à un corps de sous-officiers de la gendarmerie nationale. Cependant, si vous êtes titulaire du baccalauréat, vous pourrez passer le 1er concours. (Pour ce faire,) vous devrez en avertir votre hiérarchie.

12/ Âgé de 17 ans au 1er janvier de l'année du concours de sous-officier de gendarmerie mais de 18 ans révolus lors du passage des épreuves d'admissibilité. Pourrais-je m'inscrire au titre du « 1er concours » ? 
Vous ne pourrez vous inscrire qu'étant âgé de 18 ans révolus au 1er janvier de l'année du concours. Dans le cas contraire, vous ne serez pas autorisé à concourir.

13/ Mon dernier contrat d'adjoint de sécurité dans la police nationale est arrivé à échéance avant l'ouverture des inscriptions au concours de sous-officier de gendarmerie au titre du « 2ème concours ». Pourrais-je postuler à ce concours ?
 Non, pour passer le 2ème concours, vous devez au 1er janvier de l'année du concours, compter 1 an d'ancienneté et être en position d'activité le jour des épreuves d'admissibilité. Le contrat ne doit donc pas être arrivé à échéance avant le 1er janvier de l'année du concours.

14/ Je ne suis pas titulaire du baccalauréat mais d'un autre diplôme. Pourrais-je m'inscrire au concours de sous-officier de gendarmerie au titre du «1er concours » ? 
Vous pouvez vous inscrire au 1er concours si vous êtes titulaire d'un diplôme de niveau I, II, III ou IV répertorié dans le répertoire national des certifications professionnelles (http://www.cncp.gouv.fr). 15/ Ancien militaire, j'ai bénéficié d'un congé de reconversion. Puis-je postuler à un concours de sous-officier de gendarmerie ? Les militaires radiés des cadres ou rayés des contrôles à titre définitif, à l'issue d'un congé de reconversion dans les conditions fixées à l'article L. 4139-5 du code de la défense ne peuvent pas postuler à un concours de gendarmerie.

16/ Je suis réformé à titre définitif des armées. Puis-je postuler à un concours de sous-officier de gendarmerie ? 
Vous devez formuler une demande d'intégration au bureau du service national en fournissant un justificatif de votre dépôt de candidature. La commission de réforme des militaires statuera sur votre situation, et le bureau du service national prendra la décision d'agréer votre demande ou de la rejeter.

17/ Je suis titulaire du baccalauréat. J'ai postulé à trois reprises au concours de sous-officier de gendarmerie au titre du « 2ème concours » en qualité de gendarme adjoint. Pourrai-je m'inscrire au « 1er concours » comme bachelier ?
 Les tentatives au 1er (voie externe) et au 2ème (voie interne) concours ne se cumulent pas. Si vous êtes titulaire du baccalauréat, bien qu'ayant postulé à trois reprises au titre du 2ème concours, vous pouvez vous inscrire au 1er. Remplissant les conditions pour les 2 concours, vous bénéficiez de 6 possibilités de vous présenter au concours de sous-officier de gendarmerie.

18/ Où puis-je trouver les annales au concours de sous-officier de gendarmerie aux fins de préparer ces épreuves ? 
Les annales sont disponibles sur le site www.lagendarmerierecrute.fr. De plus, certains éditeurs travaillent avec le bureau recrutement, des concours et des examens en vue de proposer aux candidats des ouvrages à paraître.

19/ Où puis-je trouver l'arrêté relatif au programme des épreuves pour le concours de sous-officier de gendarmerie pour lequel je viens de m'inscrire ?
L'arrêté du 27 avril 2011 fixant les programmes, les conditions d'organisation et de déroulement ainsi que les coefficients attribués aux différentes épreuves des concours prévus à l'article 13-1 du décret n° 2008-952 du 12 septembre 2008 portant statut particulier du corps des sous-officiers de gendarmerie est disponible sur ce site.

20/ Dois-je m'acquitter d'un droit d'inscription à un concours de sous-officier de gendarmerie ? 
Le concours de sous-officier de gendarmerie est un concours de la fonction publique. A ce titre, il n'est pas nécessaire de s'acquitter d'un droit d'inscription.

21/ Gendarme adjoint volontaire en activité de service durant plus d'une d'année et titulaire du baccalauréat, puis-je postuler au concours de sous-officier de gendarmerie au titre du « 1er concours » et simultanément au « 2ème concours » ? 
Vous pouvez postuler simultanément aux 1er et au 2ème concours. Cependant, les épreuves de ces deux concours peuvent avoir lieu aux mêmes dates et aux mêmes horaires. Vous devrez donc, le cas échéant, faire un choix (à titre d'exemple, les épreuves écrites du 1er et du 2ème concours auront lieu simultanément le 8 février 2012). Nous vous invitons donc à effectuer ce choix dés votre inscription.

22/ Je suis travailleur handicapé. Ai-je droit au bénéfice d'un temps aménagé pour passer les épreuves du concours ? 
Les concours d'accès à la fonction publique d'État permettent un aménagement des épreuves pour les personnes handicapés. Cependant, le statut général des militaires ne prévoit pas cette possibilité pour les personnels militaires. En effet, un candidat civil, répondant aux critères nécessaires pour bénéficier d'un tiers temps (handicap ou infirmité) ne présentera pas, de fait, l'aptitude physique pour devenir militaire (SIGYCOP), notamment en gendarmerie.

23/ J'ai supprimé ma candidature au concours en cours. Puis-je m'inscrire de nouveau à ce même concours ?
Vous ne pourrez plus vous inscrire par la voie télématique, mais en téléchargeant le dossier de candidature sur le site internet de la gendarmerie nationale, ou en le retirant auprès d'une brigade de gendarmerie ou d'un CIR. Le dossier doit être rempli et retourné au centre de sélection et de concours dont vous relevez avant la clôture des inscriptions.

24/ Je souhaite avoir plus de renseignements sur les carrières en gendarmerie ainsi que sur les candidatures possibles. A qui dois-je m'adresser ?
 Pour plus de renseignements sur les carrières en gendarmerie : - connectez-vous sur www.lagendarmerierecrute.fr - rapprochez-vous de la brigade de gendarmerie la plus proche de votre domicile ou du Centre d'Information et de Recrutement de votre région (rubrique Près de chez vous).

25/ Je m'inscris le dernier jour de l'ouverture des inscriptions. Jusqu'à quelle heure est-ce possible ? L'heure de validation de l'inscription fait foi sur Internet. Le courriel de validation étant envoyé aux candidats 12 heures après l'enregistrement de l'inscription, vous devez tenir compte de ce délai. Il est possible cependant de vous inscrire grâce au formulaire papier et de l'adresser avant minuit, le cachet de la poste faisant foi.

26/ Quand vais-je recevoir ma convocation aux épreuves ? 
Vous recevrez votre convocation par courrier environ 15 jours avant le début des épreuves.

27/ Je n'ai pas reçu ma convocation dans le délai des 15 jours. Que dois-je faire ? 
Les candidats n'ayant pas reçu leur convocation au plus tard quinze jours francs avant la date de la première épreuve du concours doivent se rapprocher sans délai du centre de sélection et de concours désigné lors de leur inscription (Cf liste ci-dessous en annexe).

28/ Que dois-je faire lors de ma convocation ? 
Je dois vérifier que ma convocation et le feuillet des codes barres sont bien à mon nom. Je prends connaissance des consignes à respecter destinées aux candidats lors des épreuves et des plans d'accès pour les différents centres d'examen.

29/ Je suis militaire de carrière, puis-je postuler au concours sous-officier de gendarmerie « 2ème concours » ? 
Non, pour postuler au 2ème concours, il faut être militaire sous contrat.