Sujets corrigés des concours à télécharger en pdf!

EPREUVES DU CONCOURS PERSONNEL DE SURVEILLANCE DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÉCURITÉ EXTÉRIEURE

Concours externe et concours interne

Epreuves d'admissibilité.

Le concours externe et le concours interne comportent les épreuves écrites d'admissibilité suivantes :

  • 1° Rédaction d'un compte rendu établi à partir d'un ou plusieurs documents relatifs à un événement ou un incident susceptible de survenir à l'occasion de l'exercice des fonctions de surveillant de la DGSE. Il a pour objet de vérifier la capacité du candidat à rendre compte à sa hiérarchie en rédigeant un rapport circonstancié à partir dudit événement ou incident. Durée : 2 heures, coefficient 3. Pour cette épreuve, le dossier documentaire ne peut excéder dix pages.
  • 2° Un questionnaire à choix multiples de 100 questions réparties en deux parties. La première partie (50 questions) portant sur des connaissances générales simples en rapport avec les événements qui font l'actualité nationale et internationale, le cadre institutionnel français et européen et les règles de comportement du citoyen. La deuxième partie (50 questions) portant sur le programme « prévention-sécurité » figurant en annexe 3 du présent arrêté. Durée : 2 heures, coefficient 2.
  • 3° Des tests psychotechniques, interprétés par un psychologue et utilisés lors de l'épreuve orale. Ils constituent une aide à la décision du jury. Durée : 1 heure (maximum).

Epreuves d'admission.

Les épreuves d'admission des concours externe et interne se déroulent en deux parties :

  • 1° Une épreuve orale consistant en un entretien avec le jury destiné à apprécier la personnalité, les aptitudes du candidat ainsi que sa motivation, les connaissances, et pour les candidats au concours interne l'expérience professionnelle. Le candidat au concours externe et au concours interne peut être interrogé sur des connaissances professionnelles propres à son domaine d'emploi. Le candidat au concours interne peut aussi être interrogé sur des questions relatives à l'organisation et au fonctionnement de la direction générale de la sécurité extérieure. Pour conduire cet entretien, le jury dispose d'un dossier constitué par le candidat :
  1. Le candidat au concours externe fournit une fiche récapitulant son expérience professionnelle sous forme d'un curriculum vitae détaillé (format libre) comportant ses motivations pour l'emploi postulé ;
  2. Le candidat au concours interne établit un dossier de reconnaissance des acquis de son expérience professionnelle comportant les rubriques mentionnées en annexe 1 au présent arrêté qu'il remet au service organisateur à une date fixée dans l'arrêté d'ouverture du concours.

Le dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle ainsi que le guide d'aide au remplissage sont remis au candidat avec le dossier d'inscription. Le dossier est transmis au jury par le service gestionnaire du concours après l'établissement de la liste d'admissibilité. Durée : 30 minutes maximum, coefficient 4.

  • 2° Une épreuve sportive composée d'un parcours d'habileté motrice et d'un test d'endurance cardio-respiratoire (test de Luc Léger) consistant à vérifier la capacité cardio-respiratoire du candidat. En cas d'empêchement dans les cas suivants : candidate enceinte ou venant d'accoucher, candidate allaitant au-delà du délai postnatal, candidat ne pouvant se présenter aux épreuves sportives en raison d'une inaptitude temporaire physique, la note attribuée est égale à la moyenne des notes obtenues par l'ensemble des candidats au concours auquel ils participent, dans la même catégorie d'âge et de même sexe. Dans tous ces cas, le candidat devra être en possession d'un certificat médical d'un médecin attestant leur état. Toute absence aux épreuves sportives non justifiée par un certificat médical d'inaptitude temporaire à la pratique sportive établie par un médecin est éliminatoire. Si un candidat, en raison d'une blessure survenue au cours de l'une des épreuves physiques, ne peut effectuer la totalité de celles-ci, il lui est attribué la note moyenne obtenue par les candidats à l'épreuve qu'il n'a pas passée, dans la même catégorie d'âge et de même sexe.
Les modalités de ces épreuves sont définies en annexe 2 du présent arrêté.
Les barèmes retenus tiennent compte de la performance réalisée, du sexe et de l'âge du candidat apprécié au 1er janvier de l'année des épreuves. Chaque épreuve est notée de 0 à 20 points.
La note finale attribuée au candidat est la moyenne des notes obtenues au parcours d'habileté motrice et au test d'endurance cardio-respiratoire. Toute moyenne des notes obtenues inférieure à 5 sur 20 est éliminatoire. Coefficient 4.