Sujets corrigés des concours à télécharger en pdf!

WISC III Echelle d’Intelligence de Wechsler pour Enfants

Echelle d’Intelligence de Wechsler pour Enfants – 3ème édition
Auteur : WECHSLER D.
Utilité : Efficience intellectuelle
Type : Efficience
Age d’application : Enfants 6 à 16 ans 11 mois
Passation : Individuelle
Utilisation : Le WISC-III est la troisième édition de l’échelle d’intelligence de Wechsler pour enfants et adolescents, après le WISC et le WISC-R. Il reprend les caractéristiques de base de ses deux prédécesseurs mais apporte de nouvelles normes ainsi qu’un matériel, un contenu et des procédures d’administration réactualisés. On retrouve dans le WISC-III les mêmes 12 sous-tests que dans le WISC-R, répartis en deux échelles : Echelle verbale et Echelle de performance. Dans chacune des échelles, 5 sous-tests sont "obligatoires" pour le calcul du QI. Les sous-tests Mémoire des chiffres et Labyrinthes sont optionnels et peuvent servir de sous-tests de remplacement. A ces derniers s’ajoute un nouveau sous-test Symboles qui peut éventuellement remplacer le sous-test Code. Une autre nouveauté apparaît dans le WISC-III. L’ensemble des 13 sous-tests permet à présent de calculer trois scores factoriels : Compréhension verbale, Organisation perceptive et Vitesse de traitement.
Editions : ECPA
Date : 1996

WISC IV
Echelle d’Intelligence de Wechsler pour Enfants – 4ème édition
Auteur : D. WECHSLER
Utilité : Efficience intellectuelle
Type : Efficience
Age d’application : Enfants 6 ans à 16 ans 11 mois
Passation : Individuelle
Utilisation : Cette quatrième édition de l’Echelle d’Intelligence de Wechsler pour Enfants, le WISC IV est la nouvelle édition de l’Echelle d’Intelligence de Wechsler pour enfants et adolescents, issue de 10 années de recherches à partir du WISC-III. Elle répond aux plus récentes avancées de la recherche appliquée au développement cognitif de l’enfant. Les cinq objectifs de la révision consistaient en une actualisation des fondements théoriques, une extension des applications cliniques, une meilleure application développementale, une amélioration des propriétés psychométriques et enfin une augmentation de la convivialité. Dans ce sens, la mise à jour des fondements théoriques a permis l’introduction de nouveaux Indices rendant ainsi le calcul du classique Quotient Intellectuel Total plus précis, tout en autorisant une interprétation clinique plus fine. Le QIT est maintenant calculé à partir de quatre Indices eux-mêmes évalués à partir de 15 subtests (10 principaux + 5 supplémentaires): l’IVC (Indice de Compréhension Verbale) est composé des subtests (Similitudes, Vocabulaire, Compréhension + Information, Raisonnement Verbal) évaluant les aptitudes verbales en faisant appel au raisonnement, à la compréhension et à la conceptualisation ; l’IRP (Indice de Raisonnement Perceptif) est composé des subtests (Cubes, Identification de Concepts, Matrices + Complètement d’Images) évaluant le raisonnement perceptif et l’organisation ; l’IMT (Indice de Mémoire de Travail) est composé des subtests (Mémoire des Chiffres, Séquence Lettres-Chiffres + Arithmétique) évaluant l’attention, la concentration et la mémoire de travail ; l’IVT (Indice de Vitesse de Traitement) composé des subtests (Code, Symboles + Barrage) évaluant la vitesse de traitement au niveau intellectuel et graphomoteur) Des Notes additionnelles permettent d’aller encore au-delà afin de détailler davantage le profil de l’enfant (empans en mémoire des chiffres, prise en compte de la rapidité d’exécution pour Cubes, stratégies en fonction de la présentation spatiale pour Barrage). Un soin particulier a été apporté à la construction d’un outil adapté au développement de l’enfant : depuis le WISC-III, les consignes ont été simplifiées et de nombreux items d’exemple et d’entraînement ont été introduits. Les questions supplémentaires et les encouragements autorisés permettent à l’enfant de montrer plus complètement ses aptitudes. Les critères de cotation, réactualisés et agrémentés de nombreux exemples, prennent en compte le vocabulaire parfois limité des enfants les plus jeunes, et mettent davantage l’accent sur le contenu des réponses plutôt que sur leur forme. Le matériel a été également actualisé afin de le rendre plus attractif et plus en correspondance avec le monde contemporain. Les normes sont établies à partir d’échantillon de 1100 enfants de 6 à 16 ans 11 mois, auquel s’ajoutent des études de corrélation (WPPSI-III, WISC-III, WAIS-III, K-ABC), soit un recueil total de 1720 protocoles. Des études auprès de groupes spécifiques viennent enrichir cet étalonnage.
Editions : ECPA