Sujets corrigés des concours à télécharger en pdf!

Epreuve du concours d’attaché territorial

Concours externe : 

Le concours externe de recrutement des attachés territoriaux comporte deux épreuves d'admissibilité et deux épreuves d'admission.

Les épreuves d'admissibilité du concours externe pour le recrutement des attachés territoriaux comprennent : 
1° Pour l'ensemble des spécialités, une composition portant sur un sujet d'ordre
général relatif à la place et au rôle des collectivités territoriales dans les
problématiques locales (démocratie, société, économie, emploi,
éducation/formation, santé, culture, urbanisme et aménagement, relations
extérieures...).
Cette épreuve doit permettre au jury d'apprécier, outre les qualités
rédactionnelles des candidats, leur ouverture au monde, leur aptitude au
questionnement, à l'analyse et à l'argumentation ainsi que leur capacité à se
projeter dans leur futur environnement professionnel (durée : quatre heures ;
coefficient 3).
2° La rédaction d'une note ayant pour objet de vérifier :
Pour les candidats ayant choisi la spécialité administration générale, l'aptitude à
l'analyse d'un dossier soulevant un problème d'organisation ou de gestion rencontré
par une collectivité territoriale (durée : quatre heures ; coefficient 4).
Pour les candidats ayant choisi la spécialité gestion du secteur sanitaire et social,
l'aptitude à l'analyse d'un dossier soulevant un problème sanitaire et social
rencontré par une collectivité territoriale (durée : quatre heures ; coefficient 4).
Pour les candidats ayant choisi la spécialité analyste, l'aptitude à l'analyse d'un
dossier portant sur la conception et la mise en place d'une application automatisée
dans une collectivité territoriale (durée : quatre heures ; coefficient 4).
Pour les candidats ayant choisi la spécialité animation, l'aptitude à l'analyse d'un
dossier relatif au secteur de l'animation dans une collectivité territoriale (durée :
quatre heures ; coefficient 4).
Pour les candidats ayant choisi la spécialité urbanisme et développement des
territoires, l'aptitude à l'analyse d'un dossier soulevant un problème d'urbanisme et
de développement des territoires rencontré par une collectivité territoriale (durée
: quatre heures ; coefficient 4).

Les épreuves d'admission du concours externe pour le recrutement des attachés 
territoriaux comprennent : 
1° Un entretien visant à apprécier, le cas échéant sous forme d'une mise en
situation professionnelle, les connaissances administratives générales du candidat
et sa capacité à les exploiter, sa motivation et son aptitude à exercer les missions
dévolues au cadre d'emplois, notamment dans la spécialité choisie (durée : vingt
minutes ; coefficient 4).
2° Une épreuve orale de langue vivante d'une durée de quinze minutes
comportant la traduction, sans dictionnaire, d'un texte, suivie d'une conversation,
dans l'une des langues étrangères suivantes au choix du candidat au moment de
l'inscription : allemand, anglais, espagnol, italien, grec, néerlandais, portugais,
russe et arabe moderne (durée : quinze minutes, avec préparation de même durée
; coefficient 1).

Concours interne :

Le concours interne de recrutement des attachés territoriaux comporte une
épreuve d'admissibilité, une épreuve d'admission obligatoire et une facultative.
L'épreuve d'admissibilité du concours interne pour le recrutement des attachés
territoriaux consiste en :
Pour les candidats ayant choisi la spécialité administration générale :
La rédaction, à l'aide des éléments d'un dossier soulevant un problème
d'organisation ou de gestion rencontré par une collectivité territoriale, d'un
rapport faisant appel à l'esprit d'analyse et de synthèse du candidat, à son aptitude
à situer le sujet traité dans son contexte général et à ses capacités
rédactionnelles, afin de dégager des solutions opérationnelles appropriées (durée
: quatre heures ; coefficient 4).
Pour les candidats ayant choisi la spécialité gestion du secteur sanitaire et
social :
La rédaction, à l'aide des éléments d'un dossier soulevant un problème sanitaire et
social rencontré par une collectivité territoriale, d'un rapport faisant appel à
l'esprit d'analyse et de synthèse du candidat, à son aptitude à situer le sujet traité
dans son contexte général et à ses capacités rédactionnelles, afin de dégager des
solutions opérationnelles appropriées (durée : quatre heures ; coefficient 4).
Pour les candidats ayant choisi la spécialité analyste :
La rédaction, à l'aide des éléments d'un dossier, d'un rapport faisant appel à
l'esprit d'analyse et de synthèse du candidat, à son aptitude à concevoir et à
mettre en place une application automatisée dans une collectivité territoriale
(durée : quatre heures ; coefficient 4).
Pour les candidats ayant choisi la spécialité animation :
La rédaction, à l'aide des éléments d'un dossier relatif au secteur de l'animation
dans une collectivité territoriale, d'un rapport faisant appel à l'esprit d'analyse et
de synthèse du candidat, à son aptitude à situer le sujet traité dans son contexte
général et à ses capacités rédactionnelles, afin de dégager des solutions
opérationnelles appropriées (durée : quatre heures ; coefficient 4).
Pour les candidats ayant choisi la spécialité urbanisme et développement des
territoires :
La rédaction, à l'aide des éléments d'un dossier soulevant un problème relatif au
secteur de l'urbanisme et du développement des territoires rencontré par une
collectivité territoriale, d'une note faisant appel à l'esprit d'analyse et de synthèse
du candidat, à son aptitude à situer le sujet traité dans son contexte général et à
ses capacités rédactionnelles, afin de dégager des solutions opérationnelles
appropriées (durée : quatre heures ; coefficient 4).
Les épreuves d'admission du concours interne pour le recrutement des attachés
territoriaux comprennent :
1° Un entretien débutant par une présentation par le candidat de son expérience
professionnelle et des compétences qu'il a acquises à cette occasion. Cet entretien
est suivi d'une conversation visant à apprécier, le cas échéant sous forme d'une
mise en situation professionnelle, la capacité du candidat à analyser son
environnement professionnel et à résoudre les problèmes techniques ou
d'encadrement les plus fréquemment rencontrés par un attaché.
Cette épreuve doit permettre au jury d'apprécier l'expérience professionnelle du
candidat, sa motivation et son aptitude à exercer les missions dévolues au cadre
d'emplois, notamment dans la spécialité choisie (durée : vingt-cinq minutes, dont
dix minutes au plus de présentation ; coefficient 5).
2° Une épreuve orale facultative de langue vivante étrangère consistant en la
traduction, sans dictionnaire, d'un texte, suivie d'une conversation, dans l'une des
langues étrangères suivantes au choix du candidat : allemand, anglais, espagnol,
italien, grec, néerlandais, portugais, russe et arabe moderne (durée de l'épreuve :
quinze minutes avec préparation de même durée ; coefficient 1). Seuls sont pris en
compte pour l'admission les points au-dessus de la moyenne.

Troisième concours :

Le troisième concours de recrutement des attachés territoriaux comporte une
épreuve d'admissibilité, une épreuve obligatoire d'admission et une épreuve
d’admission.
L'épreuve d'admissibilité du troisième concours pour le recrutement des attachés
territoriaux consiste en :
Pour les candidats ayant choisi la spécialité administration générale :
La rédaction, à partir des éléments d'un dossier soulevant un problème
d'organisation ou de gestion rencontré par une collectivité territoriale, d'un rapport
faisant appel à l'esprit d'analyse et de synthèse du candidat, à son aptitude à situer
le sujet traité dans son contexte général et à ses capacités rédactionnelles, afin de
dégager des solutions opérationnelles appropriées (durée : quatre heures ;
coefficient 4).
Pour les candidats ayant choisi la spécialité gestion du secteur sanitaire et
social :
La rédaction, à partir des éléments d'un dossier soulevant un problème sanitaire et
social rencontré par une collectivité territoriale, d'un rapport faisant appel à
l'esprit d'analyse et de synthèse du candidat, à son aptitude à situer le sujet traité
dans son contexte général et à ses capacités rédactionnelles, afin de dégager des
solutions opérationnelles appropriées (durée : quatre heures ; coefficient 4).
Pour les candidats ayant choisi la spécialité analyste :
La rédaction, à partir des éléments d'un dossier, d'un rapport faisant appel à
l'esprit d'analyse et de synthèse du candidat, à son aptitude à concevoir et à
mettre en place une application automatisée dans une collectivité territoriale
(durée : quatre heures ; coefficient 4).
Pour les candidats ayant choisi la spécialité animation :
La rédaction, à partir des éléments d'un dossier relatif au secteur de l'animation
dans une collectivité territoriale, d'un rapport faisant appel à l'esprit d'analyse et
de synthèse du candidat, à son aptitude à situer le sujet traité dans son contexte
général et à ses capacités rédactionnelles, afin de dégager des solutions
opérationnelles appropriées (durée : quatre heures ; coefficient 4).
Pour les candidats ayant choisi la spécialité urbanisme et développement des
territoires :
La rédaction, à partir des éléments d'un dossier soulevant un problème relatif au
secteur de l'urbanisme et du développement des territoires rencontré par une
collectivité territoriale, d'une note faisant appel à l'esprit d'analyse et de synthèse
du candidat, à son aptitude à situer le sujet traité dans son contexte général et à
ses capacités rédactionnelles, afin de dégager des solutions opérationnelles
appropriées (durée : quatre heures ; coefficient 4).
Les épreuves d'admission du troisième concours pour le recrutement des attachés
territoriaux comprennent :
1° Un entretien ayant pour point de départ un exposé du candidat sur son
expérience et les compétences qu'il a acquises à cette occasion, sur la base d'un
document retraçant son parcours professionnel, remis par le candidat au moment
de l'inscription et établi conformément à un modèle fixé par arrêté du ministre
chargé des collectivités territoriales.
L'entretien vise ensuite à évaluer, le cas échéant sous forme d'une mise en
situation professionnelle, la capacité du candidat à s'intégrer dans l'environnement
professionnel au sein duquel il est appelé à exercer, sa motivation et son aptitude
à exercer les missions dévolues au cadre d'emplois, notamment dans la spécialité
choisie (durée : vingt-cinq minutes, dont dix minutes au plus d'exposé ; coefficient 5).
2° Une épreuve orale facultative de langue vivante comportant la traduction,
sans dictionnaire, d'un texte, suivie d'une conversation, dans l'une des langues
étrangères suivantes, au choix du candidat au moment de l'inscription : allemand,
anglais, espagnol, italien, grec, néerlandais, portugais, russe et arabe moderne
(durée de l'épreuve : quinze minutes avec préparation de même durée ; coefficient
1). Seuls sont pris en compte pour l'admission les points au-dessus de la moyenne.