Sujets corrigés des concours à télécharger en pdf!

CONCOURS D'ADMISSIBILITÉ SOUS-OFFICIER DE GENDARMERIE EXEMPLE CORRIGE D'ÉPREUVE DE CONNAISSANCES PROFESSIONNELLES

 L’ancien concours Gendarme est remplacé par le concours Sous-officier de la gendarmerie (arrêté du 27 avril 2011). La première session du concours a eu lieu en février 2012.

Extrait de l'arrêté du 27 avril 2011
Annexe II – I – 1.1.
Cette épreuve consiste pour le candidat à répondre à plusieurs questions, avec ou sans documentation, sur des problématiques relatives à la sécurité intérieure et à la défense. Les questions 
portent sur le programme défini au paragraphe IV de la présente annexe.
Il est attendu des candidats qu'ils aient une bonne connaissance des textes qui régissent le travail des agents de police judiciaire adjoints (APJA) de la gendarmerie et de leur environnement professionnel.
Cette épreuve a également pour objectif d'évaluer l'expression écrite du candidat. Les réponses aux questions devront être organisées (introduction-argumentation-conclusion). Une attention particulière sera portée à la maîtrise de la langue française.
L'ensemble des questions doit être traité par les candidats.

Il est attendu des candidats un développement de 20 à 30 lignes.


Question: Réponses
Question n° 1 :
Le gendarme adjoint volontaire, militaire de la gendarmerie.
Après avoir défini la défense opérationnelle du territoire (DOT), vous présenterez les
missions générales et particulières incombant à la gendarmerie.
Cliquez ici pour voir la réponse.

Question n° 2 :
Communication et accueil.
A l'occasion du service, le gendarme est amené à dialoguer avec différentes personnes. En
fonction du comportement et de l'attitude de ces personnes, quel style doit il adopter :
- face à un contrevenant récalcitrant ?
- face à une victime ?
- face à un élu ?
- face à un bavard ?
- face à un énervé ?
Cliquez ici pour voir la réponse.

Question n°3
Police de la circulation routière.
En cas d'accident de la circulation routière, les gendarmes se transportent sur les lieux
rapidement. Quelles sont les mesures à prendre et les premières opérations à effectuer afin
de prendre en compte correctement l’événement ?
Cliquez ici pour voir la réponse.

Question n° 4 :
Usage des armes.
Définissez la légitime défense et présentez les conditions liées à l'acte d'agression
nécessitant une action de riposte
Cliquez ici pour voir la réponse.